Ecoloodi http://ecoloodi.org L'eau pour tous et pour toujours Sun, 30 Apr 2017 22:13:08 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.4.4 Comment organiser une marche de l’eau ? http://ecoloodi.org/organiser-marche-de-leau/ Sun, 30 Apr 2017 23:13:08 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5603/ Célébrée le 22 mars pour la Journée Mondiale de l'eau, la marche de l'eau est symbolique - les participants marchent 6km en portant de l'eau pour représenter le trajet qu'une personne dans un pays en voie de développement doit faire pour obtenir de l'eau.

Cet article Comment organiser une marche de l’eau ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

Les nations en voie de développement marchent en moyenne 6km tous les jours,
pour aller chercher de l’eau…
… les Canadiens ouvrent simplement le robinet

Quand : Journée Mondiale de l’eau – 22 mars (16h-18h)
Quoi : Une marche de 6 km sur Yonge Street, en portant de l’eau.
Pourquoi : Pour sensibiliser sur les problèmes d’accès à l’eau propre dans les pays en voie de développement. 
Qui : Toute personne qui attache de l’importance à l’eau et aux gens.

Ecoloodi_W4Wlogo_SQ(2)

Thème de l’événement

Proposée par Ecoloodi, avec le soutien de Ryerson Urban Water et financée par CH2M Hill, notre première marche pour l’eau annuelle à Toronto (Walk4Water) a eu lieu le 22 mars 2016 pour la Journée Mondiale de l’eau. Cette marche est symbolique – les participants marchent 6km sur Yonge Street pour représenter le trajet qu’une personne dans un pays en voie de développement doit faire pour obtenir de l’eau.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

Parfois, dans les pays en voie de développement (ex. en Afrique et en Asie), ce trajet doit être effectué plusieurs fois par jour à cause d’un manque d’accès à une source d’eau. Ceux qui n’ont pas accès à l’eau consomme beaucoup moins (ex. 20 L au Bénin) que leurs homologues dans les pays développés (ex. 350 L au Canada), en partie parce qu’ils doivent porter de lourdes quantités d’eau sur de longues distances.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

La marche pour l’eau de Toronto a pour objectif d’attirer l’attention sur la rareté de l’eau et promouvoir sa consommation responsable. Elle permet aussi aux participants de vivre l’expérience de porter de l’eau et de s’imaginer à quel point ce serait dur si nous devions faire cette marche tous les jours.

DSC04657

Logistique

La marche est organisée chaque année, le 22 mars (Journée Mondiale de l’eau !), de 16h à 18h, sur Yonge Street, au départ de St. Clair Street jusqu’au bord du lac. La marche se termine par des boissons chaudes à La prep, situé à Corus Quay (25 Dockside Drive).

Walk map revised

Participation

Marcheurs : Toute personne qui attache de l’importance à l’eau, à l’avenir du monde et qui aime marcher est la bienvenue. Les participants portent l’eau à tour de rôle et se partagent aussi des pancartes avec de courts messages sur l’eau et sa consommation responsable. Ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas porter peuvent également se joindre à la marche en solidarité pour les gens dans le monde.

Inscription : Restez informé sur les mises à jour en vous inscrivant à notre infolettre.

Organisateurs & Sponsor

Ecoloodi_logo_website

UrbanWaterLockup

telechargement

Partenaires

Nous encourageons les organisations qui veulent être associées à cette cause à nous contacter.

Partenaires 2016

waterlution-logo-lg-1

ROM_Biodiversity_Horiz_Colour_RGB

Logo_CSI

Cet article Comment organiser une marche de l’eau ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
Fête du 14 juillet 2016 http://ecoloodi.org/fete-bastille-2016/ Sat, 16 Jul 2016 16:47:25 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5313 -Mingki & Mariana- Le 10 juillet 2016, Ecoloodi a célébré le Jour de la Bastille avec les communautés francophones de Toronto au Parc Wychwood Barns. C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons échangé éavec les enfants et les adultes sur le thème de l'eau.

Cet article Fête du 14 juillet 2016 est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

14 juillet 2016 –Mingki Choi & Mariana Versiani, bénévoles Ecoloodi

Le 10 juillet 2016, Ecoloodi a célébré le Jour de la Bastille avec les communautés francophones de Toronto au Parc Wychwood Barns. La Fête du 14 juillet est la fête nationale en France qui commémore la prise de la Bastille lors de la révolution française, le 14 juillet 1789. C’est une journée fériée lors de laquelle des célébrations sont organisées dans tout le pays, avec notamment des concerts, des spectacles et les traditionnels feux d’artifices.

Cette année, l’événement du Toronto Bastille Day organisé par le Consulat Général de France à Toronto, a rassemblé près de 40 exposants francophones et francophiles, dont Ecoloodi, pour accueillir les 10 000 francophones vivant à Toronto et ses alentours.

bastille day 1

Des jeux sur l’eau rigolos

Que ce soit en famille ou entre amis, de nombreux visiteurs ont pu découvrir le MEMO-LOODI – un jeu de mémoire sur le thème de l’eau développé par Ecoloodi, qui peut être joué selon de nombreuses variantes. Si un joueur retourne deux cartes qui ne sont pas identiques, nous lui demandions de nous raconter une petite histoire sur ces deux cartes. Nous avons adoré écouter les enfants raconter des histoires pleines d’imagination et partager leurs connaissances sur les écosystèmes aquatiques en jouant au MEMO-LOODI. Nous avons aussi beaucoup aimé les voir échanger avec leurs frères et sœurs ou leurs parents, afin qu’ils les aident à raconter une histoire.

bastille day 2

Un autre jeu proposé à notre table consistait à deviner la quantité d’eau qu’une personne consomme par jour, et ce, dans 3 pays différents: au Canada, en France, et au Bénin. Nous avons été enchantés de voir que ce jeu a suscité un vif intérêt, surtout chez les adultes ! Nombreux étaient celles et ceux impatients de relever le défi, et curieux de connaître la réponse !

Notre livre éducatif & la vidéo H20

Notre livre illustré et interactif H2O – L’histoire d’une petite goutte, conçu pour éduquer les enfants de manière ludique sur le thème de l’eau, a également reçu beaucoup d’attention de la part des participants à l’événement. Ils étaient aussi très curieux de voir notre vidéo.

IMG_4509

Des discussions intéressantes sur l’eau

Toutes les personnes intéressées par le thème de l’eau sont venues rendre visite à la table d’Ecoloodi et ont eu la chance de discuter et d’échanger des idées avec les bénévoles d’Ecoloodi, ainsi que le Dr Ludiwine Clouzot, notre « Water Woman » et fondatrice d’Ecoloodi. Nous avons parlé de la différence en termes de consommation d’eau selon les pays, et discuté de la façon dont nous pouvons économiser l’eau dans notre vie quotidienne.

Bonne fête du 14 juillet !

C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons participé au Toronto Bastille Day pour échanger et s’amuser avec les enfants et les adultes sur le thème de l’eau. Un grand merci à vous tous d’être venus à notre stand, un grand merci également à Français du Monde et au Consulat général de France à Toronto.
Nous sommes très heureux d’avoir eu la chance de célébrer cette belle journée avec vous !

Cet article Fête du 14 juillet 2016 est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
D’où vient l’eau du robinet et quel chemin parcourt elle ? http://ecoloodi.org/eau-robinet/ Mon, 13 Jun 2016 14:48:29 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5241 -Nicolas Pelletier- L’eau du robinet a deux origines : les eaux superficielles qui se trouvent en surface (cours d’eau, lac, barrage, réservoir, etc…) et les eaux souterraines que l’on trouve sous le sol.

Cet article D’où vient l’eau du robinet et quel chemin parcourt elle ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

14 juin 2016 – Nicolas Pelletier, Bénévole Ecoloodi

L’eau du robinet a deux origines : les eaux superficielles qui se trouvent en surface (cours d’eau, lac, barrage, réservoir, etc…) et les eaux souterraines que l’on trouve sous le sol. Avant d’arriver à notre domicile, l’eau passe par trois grandes étapes : le captage, le traitement de l’eau et la distribution.

Les eaux superficielles : Quelles sont les trois grandes étapes ?

1. Captage

Lorsque les eaux sont superficielles, les ouvrages utilisés sont généralement très simples. Ainsi on trouve :

  • Des drains (le plus souvent des tuyaux en plastique dans lesquels l’eau circule grâce à la force gravitaire).
  • Des prises d’eau superficielle.

Figure 1
*Source: Veolia

2. Traitement

Une fois les eaux captées, elles vont être acheminées vers une station de traitement. Cette étape a pour objectif l’élimination des éléments nuisibles à la santé de l’Homme, qu’ils soient chimiques, physiques ou biologiques.

Pour assurer ces objectifs, plusieurs phases de traitement sont mises en place :

  • Dégrillage : Stoppe les gros déchets,
  • Tamisage : Pour les déchets plus petits,
  • Coagulation, floculation, décantation : Le but est d’utiliser un coagulant pour que les déchets se retrouvent sous forme de flocons (donc plus lourds) et tombent au fond de l’eau (décantation) pour être récupérés,
  • Ozonation : Pour désinfecter l’eau,
  • Filtre sur charbon actif : Pour éliminer les micropolluants tels que les pesticides ou médicaments,
  • Chloration : Pour éviter l’apparition de nouvelles bactéries.

Une fois traitée, l’eau part dans les réseaux de distribution.

3. Distribution

La distribution est la dernière étape avant de retrouver l’eau à notre robinet. L’eau peut être stockée dans un château d’eau, qui est une structure de plusieurs dizaines de mètres. Elle y parvient grâce à un réseau de canalisations au bout desquelles se trouvent des pompes qui élèvent l’eau jusqu’au sommet du château d’eau. Ensuite, elle est redistribuée à nos foyers grâce à l’écoulement gravitaire.

Figure 2
*
Source: Azur Environnement

Les eaux souterraines : Quelles différences avec les eaux superficielles ?

Avant d’arriver jusqu’à notre robinet, elles traversent les trois mêmes étapes que les eaux superficielles. Toutefois, se trouvant en profondeur, les captages des eaux souterraines nécessitent la construction d’ouvrages plus complexes. En effet, ceux-ci doivent atteindre la nappe à prélever qui peut se situer à plusieurs dizaines de mètres sous terre. Pour cela, un ouvrage, appelé captage, est construit. Dans cet ouvrage, on trouve généralement une pompe ainsi que des crépines pour laisser l’eau passer à l’intérieur de la structure.


*
Source: BRGM

Une fois l’eau captée, le traitement de celle-ci est légèrement différent de celui des eaux superficielles, bien que le principe reste le même. En effet, étant en profondeur, on ne trouve pas de gros déchets comme en surface. Les problèmes rencontrés sont donc davantage de l’ordre du chimique. C’est pour cette raison qu’on trouve dans les stations des structures traitant le fer, le phosphate etc…, avant d’arriver à la chloration.


*Source : Jousse S.A.S.

Une fois l’eau traitée, la distribution des eaux souterraines et superficielles ne diffère pas.


*Source: SYDED

Que conclure ?

Que ce soit pour l’eau souterraine ou superficielle, trois étapes sont nécessaires pour que l’eau arrive à notre robinet. La phase de traitement est plus ou moins complexe, selon la pollution, le plus souvent anthropique. La protection de nos ressources en eau est donc très importante. Afin de nous aider à les protéger, rejoignez notre mouvement en commençant par de simples gestes : 1) triez et jetez vos déchets dans des poubelles, et non dans l’environnement 2) Réduisez votre consommation d’eau afin de limiter son traitement.

Cet article D’où vient l’eau du robinet et quel chemin parcourt elle ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
Comment Ecoloodi intervient au Bénin ? http://ecoloodi.org/outils-ecoloodi-benin-2016/ Mon, 09 May 2016 01:07:11 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5223 -Mélaine Awassi- Ecoloodi projette de mener ses actions en éduquant les écoliers béninois grâce au projet « Club Environnemental ».

Cet article Comment Ecoloodi intervient au Bénin ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

10 mai 2016 – Mélaine Awassi, Coordonnatrice Bénin

Qui suis-je ?

Je suis un être très vulnérable.
Mon  épanouissement est vital.
J’ai des droits ainsi que des devoirs.

As-tu une idée de qui suis-je ? Si non, continue de lire les indices et tu y arriveras.

Ma première demeure où je me suis progressivement développé a été les entrailles de ma mère. La magie aidant, j’ai ensuite découvert un grand monde qui s’est ouvert à moi après quelques mois. Un monde dans lequel mon éducation est très importante, nécessitant l’apport des parents, de celui de l’entourage et particulièrement du  milieu scolaire. Après m’être assis tout seul, marché à quatre pattes puis sur mes deux pieds, j’ai grandi.

Bravo ! Tu as certainement deviné qui je suis. Oui, je suis devenu un enfant qui a véritablement besoin d’une éducation pour mon épanouissement.

Comment sont utilisés les outils d’Ecoloodi au Bénin ?

En tant que pays en voie de développement de l’Afrique de l’Ouest, le Bénin est confronté à des problèmes environnementaux comme la gestion des déchets ménagers, la gestion des eaux usées, l’hygiène et l’assainissement. Des actions sont menées pour une bonne gestion de l’environnement mais elles sont insuffisantes.

L’éducation peut être l’une des grandes actions à mener pour remédier à ces problèmes. Au Bénin, la couche la plus importante à éduquer pour avoir de bons résultats à court, à moyen et à long terme est celle des enfants. Eduquer un enfant, c’est éduquer tout un monde, tout un peuple car non seulement il sensibilisera son entourage mais aussi à l’avenir ses descendants.

IMG_9850

C’est pour cela, qu’Ecoloodi, dans sa quête de sensibiliser et d’éduquer les enfants sur l’eau à travers les jeux, les vidéos, les ateliers et les spectacles interactifs, travaille au Bénin pour aider à remédier à ces problèmes.

Club Environnemental

Ecoloodi projette de mener ses actions en éduquant les écoliers béninois grâce au projet « Club Environnemental ». L’objectif principal est d’amener l’école à développer chez les élèves des compétences essentielles pour leur faire adopter une attitude responsable vis-à-vis de l’environnement. Il est également question de faire de ces élèves âgés de 8 à 11 ans, des messagers de l’environnement au sein de l’école, dans les familles, dans les quartiers et dans les villages. Les outils d’Ecoloodi seront utilisés par les élèves dans les activités du club, et par d’autres enfants, afin de les sensibiliser un grand nombre de personnes.

IMG_9860

Un enfant aime beaucoup apprendre en s’amusant et de ce fait, le projet permettra aux enfants de discuter sur des thématiques de l’environnement (eau, air, sol, faune, flore, déchet, recyclage, compostage…), de jouer au jeu MEMO-LOODI, de lire le livre H2O, de faire des sorties pédagogiques pour toucher du doigt les réalités sur l’environnement au Bénin, de sensibiliser leurs camarades et parents, de réaliser des spectacles, de correspondre avec des écoliers du Canada et de la France, de sensibiliser des écoliers d’autres écoles.

IMG_9862

Si tu partages cet avis avec Ecoloodi qui pense que par l’éducation, des enfants peuvent être sensibilisés et faire changer de comportement sur des thématiques aussi importantes que la gestion de l’eau et plus généralement l’environnement, alors, aide Ecoloodi à réaliser ce projet au Bénin.

Cet article Comment Ecoloodi intervient au Bénin ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
Journée de la Terre à la Toronto French School http://ecoloodi.org/journee-terre-2016/ Thu, 28 Apr 2016 00:57:43 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5199 -Estelle Codjovi- Le lundi 18 avril à 17h, Ecoloodi était invité et a eu le plaisir d’ouvrir la soirée avec une conférence intitulée “Pourquoi notre eau est-elle importante ?”.

Cet article Journée de la Terre à la Toronto French School est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

27 avril 2016 – Estelle Codjovi, Bénévole Ecoloodi

La semaine de la Terre 2016 s’est tenue du lundi 18 avril au vendredi 22 avril 2016. A cette occasion, la Toronto French School (TFS) – école privée bilingue de Toronto – a réalisé avec ses élèves de nombreuses activités écologiques. Le lundi 18 avril à 17h, Ecoloodi était invité et a eu le plaisir d’ouvrir la soirée avec une conférence intitulée “Pourquoi notre eau est-elle importante ?”.

Table 2

Un public d’une cinquantaine de personnes a assisté à la conférence : élèves, parents d’élèves, personnel de l’école mais aussi public extérieur. Nous vous proposons de revenir sur cette belle soirée riche en chansons, contes, voyages et témoignages qui a permis au public d’en apprendre un peu plus sur l’eau.

Ouverture de la conférence

« Je demande et j’encourage les élèves à agir, la planète compte sur vous » Dr. González, Directeur Général de la TFS.

Lors de son discours d’ouverture, Dr. González rappelle au public que l’eau concerne chacun d’entre nous. Ensuite, Catherine, élève de 11ème année et préfet du club environnemental de l’école, prend la parole pour présenter Dr. Ludiwine Clouzot – Fondatrice d’Ecoloodi, accompagnée du conteur autochtone Serge Gagnon.

“Pour moi, l’eau est une problématique importante qui n’est pas suffisamment prise au sérieux par les jeunes” Catherine, élève de la TFS

Catherine_Chang2

Du Canada au Benin…

Dr. Clouzot revient sur son voyage au Bénin en janvier 2015 et raconte les difficultés liées à l’eau : problèmes d’hygiène, d’accès à l’eau, de systèmes sanitaires et de manque d’accès à l’éducation. Une réalité dans laquelle des femmes mais aussi des enfants doivent parcourir jusqu’à plusieurs dizaines de kilomètres par jour pour aller chercher de l’eau, et ce, parfois dès l’âge de 5 ou 6 ans.

Dr. Clouzot a eu le plaisir lors de son voyage, d’aller à la rencontre d’écoliers et du personnel enseignant de 8 écoles différentes – publiques et privées – à travers tout le pays. Elle a même organisé un Skype entre les écoliers de Cotonou et les élèves de la TFS. Abe – élève de de la TFS qui avait participé à cet échange sur Skype – témoigne :

« Avant, je n’étais pas trop éduqué sur l’eau. Notre enseignant M. Plantiveau nous avait demandé de préparer des questions en avance. Ce qui m’a le plus étonné, c’est la marche quotidienne pour aller chercher de l’eau. Moi je ne pourrais jamais y arriver ! On est vraiment chanceux d’avoir accès à l’eau potable au Canada » Abe, élève de la TFS.

Retour à Toronto, Canada

Dr. Clouzot rappelle que le Canada doit lui aussi faire face à certaines problématiques. En effet, des régions, notamment dans le Nord, n’ont pas toujours accès à l’eau potable. Mais ce n’est pas tout, il y a aussi beaucoup de gaspillage d’eau, de la pollution, des espèces invasives et une consommation importante d’eau en bouteille qui, a l’échelle mondiale, dégrade certains écosystèmes.

“L’eau du robinet est bonne à Toronto. Buvez l’eau du robinet et diminuez votre consommation d’eau en bouteille. Prendre soin de l’eau, c’est prendre soin de nous » Dr. Ludiwine Clouzot.

IMG_5393

L’eau virtuelle

Savez-vous ce qu’est l’eau virtuelle ? Il s’agit de l’eau nécessaire à la fabrication de biens de consommation. Daria et Linda, 2 élèves de 11ème  année, nous présentent leur travail : il faut respectivement 20 000 litres d’eau pour faire un t-shirt et 16 000 litres d’eau pour produire 1kg de bœuf. Ces élèves nous invitent à réfléchir sur nos habitudes de consommation.

« 20 000L d’eau pour produire un tee-shirt en coton. Réfléchissez avant d’acheter et de jeter vos vêtements » Daria et Linda, élèves de la TFS.

Vidéos, contes et chansons

De la vidéo H2O- l’histoire d’une petite goutte – dessin animé sur le cycle de l’eau produit par Ecoloodi – à la bande-annonce du film de Yann Arthus Bertrand La soif du Monde, Dr. Clouzot nous fait voyagé. La conférence s’achève avec un conte et deux chansons rendant hommage aux autochtones et à l’eau.

serge_conte2

“ Ce type de conférence permet de donner du sens à une problématique souvent abstraite et d’échanger” Quentin Debecker, enseignant à la TFS

Cet article Journée de la Terre à la Toronto French School est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
Une marche pour l’eau lors de la Journée mondiale de l’eau http://ecoloodi.org/journee-eau-2016/ Thu, 31 Mar 2016 22:57:18 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5182 -Mariana Versiani- Le 22 Mars 2016 à Toronto lors de la Journée mondiale de l'eau, près de 40 personnes ont marché 6km sur la rue Yonge, portant à tour de rôle de l'eau en signe de solidarité avec les peuples du tiers monde n’ayant pas facilement accès à l'eau potable.

Cet article Une marche pour l’eau lors de la Journée mondiale de l’eau est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

23 mars 2016 – Mariana Versiani, benevole Ecoloodi

Ecoloodi et Ryerson Urban Water, avec le soutien financier de CH2M Hill, ont organisé une marche le 22 Mars 2016 à Toronto lors de la Journée mondiale de l’eau. Près de 40 personnes ont marché 6km sur la rue Yonge, de la station de métro Saint-Clair jusqu’au Waterfront, portant à tour de rôle de l’eau en signe de solidarité avec les peuples du tiers monde n’ayant pas facilement accès à l’eau potable.

DSC04657

L’événement avait pour but de rassembler toute personne qui se soucie de l’eau et de l’avenir de notre planète à “marcher cette marche” et à célébrer l’eau lors de cette Journée mondiale de l’eau. L’appel emblématique était très simple:

Les nations en voie de développement marchent en moyenne 6km tous les jours pour aller chercher de l’eau…
… les canadiens ont simplement à ouvrir le robinet !

La réponse à cet appel a été incroyable! En dépit du froid et d’un avertissement de pluie verglaçante, les équipes ont marché sur la rue Yonge vêtues de leurs t-shirts Walk4Water sur leurs manteaux, équipées de pancartes et ont porté à tour de rôle les 5 litres d’eau sur le dos.

DSC04614

Journée mondiale de l’eau

La Journée mondiale de l’eau est une occasion d’en apprendre davantage sur l’eau, d’être engagé, prêt à agir et de dire qu’on peut faire une différence. La date du 22 mars a été désignée par les Nations Unies suite à la Conférence sur l’environnement et le développement de 1992 qui recommandait le respect de l’eau à l’échelle internationale.

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, l’objectif de Evènement Walk4Water était de sensibiliser, de susciter de l’empathie et de célébrer l’eau.

Walk4Water – Sensibilisation

En Afrique et en Asie, les femmes et les enfants marchent en moyenne 6 kilomètres pour aller chercher de l’eau qui parfois n’est même pas potable. Ce voyage peut être effectué plusieurs fois dans la même journée. C’est la raison pour laquelle la population consomme beaucoup moins d’eau que dans les pays développés. La consommation quotidienne d’eau au Bénin (Afrique) est de 20 litres d’eau en moyenne contre 350 litres au Canada. En plus d’intégrer cet aspect important au concept de la marche, nous avons été rejoints par The Water Brothers, Alex et Tyler Mifflin, et filmés par TFO pour nous permettre de faire avancer cette cause.

IMG_3951

Les « Frères de l’eau » ont distribué des cartes Walk4Water, et ont parlé de ce que nous faisions là (et pourquoi nous le faisions!) aux passants curieux de cette initiative.

Walk4Water – Empathie

Le temps passé à recueillir l’eau prive les populations dans les pays en développement de beaucoup de choses, y compris d’aller à l’école pour les enfants. Et la tâche quotidienne d’aller chercher de l’eau empêche également les gens de travailler. Ici au Canada, ce constat nous amène à une prise de conscience: la chance que nous avons d’avoir accès à de l’eau propre et potable en tournant simplement le robinet. Il est donc de notre devoir d’utiliser cette eau de façon responsable. C’est précisément cette prise de conscience collective que souhaitait déclencher le Walk4Water.

IMG_3998

Il ne fait aucun doute que cette marche, le partage des 5 litres d’eau à porter, et l’échange des pancartes appelant à une utilisation responsable de l’eau a suscité de l’empathie et conduira à beaucoup d’autres actions positives dans le futur!

Walk4Water – Célébration

Walk4Water a célébré l’eau comme une ressource précieuse et sacrée. Pour rendre hommage et reconnaître sa force, les participants après être arrivés au Waterfront, ont reversé les 5 litres d’eau qu’ils ont porté dans le lac Ontario. Cet acte symbolique nous rappelle que l’eau suit un cycle, et que l’eau revient toujours d’où elle vient.

DSC04705

La marche s’est terminée avec des boissons chaudes, des biscuits, et des conversations animées à La Prep (Sugar Beach – Corus Quay ). Les participants étaient fiers de ce qu’ils avaient accomplis. Ils avaient non seulement relevé le défi symbolique des 6 km de marche, mais ont eu la satisfaction de contribuer à la sensibilisation des passants dans la rue.

Nous espérons que cette marche pour l’eau conduira à d’autres d’actions de sensibilisation à l’eau et a beaucoup d’autres célébrations dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau!

Cet article Une marche pour l’eau lors de la Journée mondiale de l’eau est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
Faits sur l’eau – Quel est votre impact ? http://ecoloodi.org/faits-eau/ Mon, 21 Mar 2016 14:54:39 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5167 -Soofia Mahmood- Nous avons compilé pour vous une liste de faits étonnants sur l'eau. Vous avez le pouvoir de changer les choses. Voici comment.

Cet article Faits sur l’eau – Quel est votre impact ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

21 mars 2016 – par Soofia Mahmood, Ecoloodi Volunteer

Les faits sur l’eau sont intéressants et nous donnent l’occasion d’apprendre. Certains d’entre eux sont d’autant plus fascinants, qu’ils sont – directement ou indirectement – liés à nos modes de vie. Nous pouvons les influencer, en changeant nos habitudes ou simplement en étant plus responsables. Nous avons compilé pour vous une liste de faits étonnants sur l’eau. Vous avez le pouvoir de changer les choses. Voici comment.

drops-of-water-578897_1920

Savez-vous quelle quantité d’eau est utilisée lorsqu’on tire une chasse d’eau ?

FAIT: Les anciennes chasses d’eau utilisent entre 11 et 26 litres d’eau à chaque usage. 1 litre correspond à environ 4,5 verres d’eau. Cela correspond à une consommation de près de 117 verres d’eau potable à chaque usage.

Votre IMPACT sur ce FAIT: Économisez l’eau en vérifiant régulièrement et en réparant les fuites potentielles, en équipant vos toilettes de certains dispositifs, ou en installant de nouvelles toilettes.

Savez-vous quelle est la quantité d’eau douce dans le monde ?

FAIT: Alors que l’eau recouvre 70% de la planète, seulement 2,5% est de l’eau douce. Et encore seulement 1% de cette eau douce est accessible.

Votre IMPACT sur ce FAIT: Utilisez l’eau douce de façon responsable et apprenez à conserver, gérer et distribuer efficacement l’eau que nous avons.

Savez-vous combien d’eau est utilisée pour produire les biens de consommation ?

FAIT: Il faut jusqu’à 11 litres d’eau pour faire une seule paire de jeans.

Votre IMPACT sur ce FAIT: Ne tombez pas dans le piège de la surconsommation et recyclez autant que possible. Adieu le superflu, économisez de l’argent et économisez l’eau.

Savez-vous combien de personnes n’ont pas accès à l’eau potable ?

FAIT: 1 personne sur 9 dans le monde n’a pas accès à l’eau potable. Pour chaque dollar investi dans des projets d’approvisionnements en eau et d’assainissement, on estime un retour économique moyen entre 3 $ et 34 $.

glass-1206584_1920

En effet, l’amélioration de l’accès à l’eau et des systèmes d’assainissement conduit non seulement à une réduction des maladies liées à l’eau et à un gain de temps (plus besoin de parcourir à pieds des kilomètres pour aller chercher l’eau) mais aussi à une réduction de la mortalité infantile et à une chute du taux d’abandon de l’école. Pour les pays concernés, ceci se traduit en avantages économiques à long terme. 

Votre IMPACT sur ce FAIT: Faites un don pour soutenir les projets d’installation de systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans les zones mal desservies.

Savez-vous combien d’eau est utilisée pour fabriquer une bouteille d’eau ?

FAIT: Il faut en moyenne 1,39 litres pour fabriquer un litre d’eau en bouteille. Toutefois, compte tenu du processus de production et de livraison dans son ensemble, on estime qu’il faut 3 litres d’eau et près d’un quart de litre de pétrole pour fabriquer un litre d’eau en bouteille.

Votre IMPACT sur ce FAIT: Privilégiez l’eau du robinet à l’eau en bouteille. À Toronto, et dans la plupart des villes de pays développés, l’eau du robinet est de bonne qualité. Dans les pays en voie de développement, la plupart des personnes doivent marcher près de 5 kilomètres pour aller chercher de l’eau qui n’est pas toujours potable.

Savez-vous quelle quantité d’eau vous consommez dans la salle de bain ?

FAIT: En moyenne, une personne au Canada utilise 350 litres d’eau par jour, alors que dans les pays en voie de développement, c’est seulement 20 litres.

Votre IMPACT sur ce FAIT: Réduisez le temps passé sous la douche, et ne laissez pas couler l’eau pendant que vous vous brossez les dents.

Savez-vous combien d’eau est utilisée pour produire la viande que vous mangez ?

FACT: 20 000 litres d’eau sont nécessaires pour produire seulement 1 kg de viande de bœuf.

Votre IMPACT sur ce FAIT: En choisissant de mettre fin à notre consommation de viande et de la remplacer par des produits végétaux, nous économiserions environ 800 litres d’eau par jour.

Cet article Faits sur l’eau – Quel est votre impact ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
7 bonnes raisons de soutenir la campagne Indiegogo d’Ecoloodi http://ecoloodi.org/7-raisons-de-soutenir-ecoloodi/ Thu, 17 Mar 2016 02:51:42 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5152 -Soofia Mahmood- Ces dernières années, Ecoloodi a travaillé sans relâche pour divertir, sensibiliser et éduquer des enfants au Canada, en France et au Bénin sur l’eau et son utilisation de façon responsable.

Cet article 7 bonnes raisons de soutenir la campagne Indiegogo d’Ecoloodi est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

18 mars 2016 – par Soofia Mahmood, Bénévole Ecoloodi 

Ces dernières années, Ecoloodi a travaillé sans relâche pour divertir, sensibiliser et éduquer des enfants au Canada, en France et au Bénin sur l’eau et son utilisation de façon responsable.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

Ecoloodi a lancé récemment une campagne Indiegogo pour financer ses futurs programmes et activités. Voici sept bonnes raisons de soutenir notre campagne :

1) Sensibiliser nos enfants à l’importance de l’eau

Si vous pensez que les enfants peuvent nous aider à changer le monde, cette campagne vous offre la chance de leur donner les connaissances nécessaires pour changer la façon dont nous utilisons l’eau. Les outils et les activités d’Ecoloodi sont conçus pour les enfants âgés de 3 à 12 ans et permettent un apprentissage par le jeu. Alliant science, art et éducation, Ecoloodi a développé une gamme complète de jeux, vidéos, ateliers et spectacles interactifs. Vos dons permettront à Ecoloodi de créer de nouveaux outils pédagogiquesmais aussi d’organiser des événements tels que la marche pour l’eau (Walk4Water).

Ecoloodi_W4Wlogo_SQ(2)

2) Défendre nos ressources en eau

Si vous pensez que l’eau est une ressource précieuse mais limitée et que sa consommation irresponsable conduira à une grave crise de l’eau à l’échelle planétaire, soutenir Ecoloodi vous donne l’occasion d’agir maintenant pour cette cause. Selon un rapport, 783 million de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et près de 2.5 milliard d’individus n’ont pas accès à des systèmes d’assainissement adéquats. En contribuant à cette campagne, vous rejoignez un groupe qui œuvre pour sensibiliser l’opinion publique aux questions liées à l’eau et changer les comportements dans le but de conserver cette ressource si précieuse.

3) Participer au bien être des enfants

Si vous aimez les enfants, vous pouvez contribuer à leur bien-être en soutenant les programmes éducatifs d’Ecoloodi. Au cours des deux dernières années, Ecoloodi a travaillé avec plus de 12 000 enfants au Canada, 6 000 au Bénin (pays francophone d’Afrique de l’Ouest) et 500 en France. Grâce à votre généreux soutien, encore plus d’enfants participeront à nos programmes et activités au cours des deux prochaines années.

postmural

4) Contribuer à la protection de l’environnement

Si vous attachez de l’importance à notre planète et à l’environnement, et que vous souhaitez faire une différence dans le monde, cette campagne vous donne une chance de le faire. Avec vos dons, nous serons en mesure d’offrir des activités à encore plus d’enfants au Canada, en France et au Bénin. Nous serons en mesure d’agir auprès de davantage de familles et les sensibiliser à consommer l’eau de façon responsable.

5) Rejoindre un groupe de passionnés

Si vous admirez les personnes qui consacrent leur vie à une cause qui leur tient à cœur, sans penser à des gains personnels, sachez qu’Ecoloodi est une organisation fondée et dirigée par une telle personne. Ludiwine Clouzot a quitté sa carrière en herbe pour bâtir cette organisation. Ce qui a commencé comme le voyage d’une femme à la découverte de soi, s’est aujourd’hui transformé en une belle aventure avec des personnes passionnées et toujours plus nombreuses, désireuses de faire une différence dans ce monde en éduquant les enfants. En soutenant cette campagne, vous soutenez la mission d’Ecoloodi qui vise à rendre ce monde meilleur pour nos enfants.

6) Donner l’exemple aux futures générations

Si vous croyez que votre don peut contribuer à protéger l’environnement et souhaitez être un modèle pour les enfants, votre soutien à Ecoloodi vous rapproche un peu plus de ce bel objectif.

7) Recevoir un beau cadeau d’Ecoloodi

Si vous voulez que vos enfants en apprennent plus sur l’eau et son utilisation, de façon amusante et engageante, vous pouvez acquérir de jolis cadeaux en soutenant cette campagne. Les cadeaux incluent notre nouveau livre illustré et interactif sur le cycle de l’eau, nos trois célèbres jeux MEMO-LOODI pour aider vos enfants à en apprendre plus sur l’eau au Canada, en France et au Bénin, une présentation en personne et des activités organisées pour vous par la « water woman » et fondatrice d’Ecoloodi, Ludiwine Clouzot.

Il suffit d’un clic et d’un bel élan de générosité. Voici le lien de notre campagne. Merci à nos héros de l’eau!

Cet article 7 bonnes raisons de soutenir la campagne Indiegogo d’Ecoloodi est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
La marche de l’eau au Bénin http://ecoloodi.org/marche-eau-benin/ Thu, 17 Mar 2016 01:41:46 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5138 -Mélaine Awassi- Pour accéder à la rivière, bassine sur la tête, ils marchent sur une distance d’environ deux kilomètres en traversant une grande forêt par un sentier accidenté, à peine visible par endroits.

Cet article La marche de l’eau au Bénin est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

16 mars 2016 – par Mélaine Awassi, Coordonnatrice Bénin

Nul doute qu’il existe diverses sources d’eau qu’on utilise. Le sais-tu ? On peut avoir :

  • L’eau potable
  • L’eau de puits
  • L’eau de forage
  • L’eau de marigot
  • L’eau de la rivière

Pour ma part, j’utilise l’eau potable, étant abonnée à la SONEB (Société Nationale de l’Eau du Bénin). Quand je suis dans le besoin, c’est tellement facile de l’obtenir, il me suffit juste d’ouvrir le robinet et puis pafffffff ! L’eau sort. J’imagine que c’est pareil pour toi ?

W4W Benin

Mais pour d’autres personnes, ce n’est pas le cas. Celles ne pouvant pas souscrire à un abonnement d’eau ont l’obligation d’aller s’approvisionner en eau soit en marchant, bassine sur la tête, soit à moto, bidon à l’appui, ou alors chez les voisins qui en font le commerce à partir des robinets de leur maison ou de puits de forage.

Comment font celles qui vont chercher l’eau de la rivière ?

Pour répondre à cette question, je voudrais te faire voyager dans une région du Bénin. Voyageons ! Voyageons en passant par le département de l’Ouémé et arrêtons-nous dans celui du Plateau, plus précisément dans le village d’Atchaga situé dans l’arrondissement d’Akouho de la commune de Pobè, à plus de 100 km de Cotonou. Dans ce village, se trouve une rivière appelée Iyuin.

Les femmes et les enfants sont ceux qui vont généralement chercher l’eau de cette rivière, en moyenne deux fois par jour.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

Pour accéder à la rivière, bassine sur la tête, ils  marchent sur une distance d’environ deux kilomètres en traversant une grande forêt par un sentier accidenté, à peine visible par endroits.

IMG_9672

Au niveau de la rivière, lessive et vaisselle sont effectuées. L’eau transportée à la maison sert à l’utilisation de la boisson et de la cuisine.
IMG_9653

Un véritable calvaire pour les populations, surtout sur le chemin du retour, avec une charge si importante sur la tête.

Je m’appelle Célestine. Là où nous allons chercher de l’eau, c’est difficile ! La rivière se trouve très loin de nous… Il faut que les autorités nous aident à nous approvisionner en eau pour que nous soyons en paix.

Cette eau, une fois recueillie, n’est pas protégée des souillures de toutes sortes qui peuvent la polluer. L’eau, quelle que soit sa provenance, doit être conservée dans un récipient propre muni d’un couvercle car bien souvent, elle devient impropre à la consommation par manque d’hygiène durant le transport et le stockage.

S’il est malheureusement constaté que certaines populations du Bénin, surtout celles des campagnes, n’ont pas accès à l’eau potable et que tous les moyens de lutte pour l’hygiène ne sont pas toujours appliqués, il faut garder à l’esprit que l’environnement est un patrimoine commun et que l’eau, une denrée rare et précieuse, doit être sauvegardée par tous en quantité et en qualité.

Je viens de partager avec toi le calvaire que vivent les habitants du village d’Atchaga en matière d’utilisation de l’eau par rapport à leur environnement. En lisant cet article, je pense que mon avis sur la question de l’accès à l’eau est connu. Et toi ? Qu’en penses-tu ?

Cet article La marche de l’eau au Bénin est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>
Quelle distance est parcourue pour collecter de l’eau ? http://ecoloodi.org/distance-collecte-eau/ Wed, 09 Mar 2016 00:31:39 +0000 http://ecoloodi.org/?p=5113 -Soofia Mahmood- Marcher chaque jour pour collecter de l’eau n’est pas seulement un exercice laborieux, mais contribue aussi à des pertes économiques importantes, à un manque d’éducation, et dans la majorité des cas, à de la discrimination des sexes.

Cet article Quelle distance est parcourue pour collecter de l’eau ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>

9 mars 2016 – par Soofia Mahmood, bénévole d’Ecoloodi

Pour la Journée mondiale de l’eau (le 22 mars 2016), Ecoloodi en collaboration avec l’équipe Urban Water (eau urbaine) de Ryerson et grâce au financement de CH2M Hill organise le Toronto Walk4Water (Marcher pour l’eau) qui à marcher 6 km en solidarité et soutien aux personnes autour du monde qui doivent marcher de longues distances chaque jour pour collecter de l’eau.

march blog

Marcher chaque jour pour collecter de l’eau n’est pas seulement un exercice laborieux, mais contribue aussi à des pertes économiques importantes, à un manque d’éducation, et dans la majorité des cas, à de la discrimination des sexes. Nous avons compilé quelques statistiques sur les femmes et leurs enfants qui doivent chaque jour marcher pour collecter de l’eau pour leurs familles :

  • La majorité de ces personnes (48%) habitent en Afrique sub-saharienne, 20% en Asie du Sud, 10% en Asie de l’Est, 9% en Asie du Sud d’Est, et 13% venant d’autres régions. En 2015, 663 million de personnes autour du monde n’ont toujours pas accès à des sources d’eau potable (WHO).
  • Une étude menée par UNICEF au sein de 45 pays en voie de développement démontre que dans approximativement 66% des ménages qui n’ont pas accès à l’eau potable, ce sont les femmes et les jeunes filles qui ont la responsabilité de collecter l’eau pour le reste de la famille.
  • La distance moyenne parcourue par les femmes vivant en Afrique et en Asie  pour collecter de l’eau est de 6 kilomètres (OHCHR).
  • En Afrique sub-saharienne, les femmes et jeunes filles passent 40 milliards d’heures chaque année pour collecter de l’eau, ce qui est équivalent à une année de travail de tous les travailleurs en France (UNWOMEN).
  • Si les jeunes filles marchent de longues distances chaque matin pour collecter de l’eau, elles ne vont pas à l’école ou elles ne peuvent pas continuer leurs études. Une étude en Tanzanie a démontré qu’en réduisant le temps pour collecter de l’eau de 30 minutes à 15 minutes, la fréquentation scolaire des jeunes filles augmenterait de 12% (UN Water)
  • Améliorer l’accessibilité des femmes à l’eau potable pourrait redistribuer des centaines d’heures chaque année à leurs familles et communautés et la possibilité de mieux gagner leur vie (BSR).
  • L’eau récupérée dans des différentes tailles de conteneurs est transportée sur la tête des enfants sur de nombreux kilomètresAvec en moyenne un gallon d’eau, ces conteneurs remplis d’eau pèsent aux alentours de 10 livres, ce qui peut provoquer des dommages physiques aux enfants qui les transportent chaque jour.  Plus l’enfant est âgé, plus grande est la quantité d’eau ils vont transporter, avec les filles adolescentes et les femmes transportant jusqu’à 45 livres d’eau sur leur tête (The Water Project).

Les statistiques ci-dessus démontrent les dures réalités de millers de personnes. Rejoignez-nous pour Toronto Walk4Water afin de sensibiliser les gens à ces réalités autour de l’eau. Pour vous inscrire aujourd’hui Walk4Water, veuillez cliquer ici.

Cet article Quelle distance est parcourue pour collecter de l’eau ? est apparu en premier sur Ecoloodi.

]]>