D’où vient l’eau du robinet et quel chemin parcourt elle ?

14 juin 2016 – Nicolas Pelletier, Bénévole Ecoloodi

L’eau du robinet a deux origines : les eaux superficielles qui se trouvent en surface (cours d’eau, lac, barrage, réservoir, etc…) et les eaux souterraines que l’on trouve sous le sol. Avant d’arriver à notre domicile, l’eau passe par trois grandes étapes : le captage, le traitement de l’eau et la distribution.

Les eaux superficielles : Quelles sont les trois grandes étapes ?

1. Captage

Lorsque les eaux sont superficielles, les ouvrages utilisés sont généralement très simples. Ainsi on trouve :

  • Des drains (le plus souvent des tuyaux en plastique dans lesquels l’eau circule grâce à la force gravitaire).
  • Des prises d’eau superficielle.

Figure 1
*Source: Veolia

2. Traitement

Une fois les eaux captées, elles vont être acheminées vers une station de traitement. Cette étape a pour objectif l’élimination des éléments nuisibles à la santé de l’Homme, qu’ils soient chimiques, physiques ou biologiques.

Pour assurer ces objectifs, plusieurs phases de traitement sont mises en place :

  • Dégrillage : Stoppe les gros déchets,
  • Tamisage : Pour les déchets plus petits,
  • Coagulation, floculation, décantation : Le but est d’utiliser un coagulant pour que les déchets se retrouvent sous forme de flocons (donc plus lourds) et tombent au fond de l’eau (décantation) pour être récupérés,
  • Ozonation : Pour désinfecter l’eau,
  • Filtre sur charbon actif : Pour éliminer les micropolluants tels que les pesticides ou médicaments,
  • Chloration : Pour éviter l’apparition de nouvelles bactéries.

Une fois traitée, l’eau part dans les réseaux de distribution.

3. Distribution

La distribution est la dernière étape avant de retrouver l’eau à notre robinet. L’eau peut être stockée dans un château d’eau, qui est une structure de plusieurs dizaines de mètres. Elle y parvient grâce à un réseau de canalisations au bout desquelles se trouvent des pompes qui élèvent l’eau jusqu’au sommet du château d’eau. Ensuite, elle est redistribuée à nos foyers grâce à l’écoulement gravitaire.

Figure 2
*
Source: Azur Environnement

Les eaux souterraines : Quelles différences avec les eaux superficielles ?

Avant d’arriver jusqu’à notre robinet, elles traversent les trois mêmes étapes que les eaux superficielles. Toutefois, se trouvant en profondeur, les captages des eaux souterraines nécessitent la construction d’ouvrages plus complexes. En effet, ceux-ci doivent atteindre la nappe à prélever qui peut se situer à plusieurs dizaines de mètres sous terre. Pour cela, un ouvrage, appelé captage, est construit. Dans cet ouvrage, on trouve généralement une pompe ainsi que des crépines pour laisser l’eau passer à l’intérieur de la structure.


*
Source: BRGM

Une fois l’eau captée, le traitement de celle-ci est légèrement différent de celui des eaux superficielles, bien que le principe reste le même. En effet, étant en profondeur, on ne trouve pas de gros déchets comme en surface. Les problèmes rencontrés sont donc davantage de l’ordre du chimique. C’est pour cette raison qu’on trouve dans les stations des structures traitant le fer, le phosphate etc…, avant d’arriver à la chloration.


*Source : Jousse S.A.S.

Une fois l’eau traitée, la distribution des eaux souterraines et superficielles ne diffère pas.


*Source: SYDED

Que conclure ?

Que ce soit pour l’eau souterraine ou superficielle, trois étapes sont nécessaires pour que l’eau arrive à notre robinet. La phase de traitement est plus ou moins complexe, selon la pollution, le plus souvent anthropique. La protection de nos ressources en eau est donc très importante. Afin de nous aider à les protéger, rejoignez notre mouvement en commençant par de simples gestes : 1) triez et jetez vos déchets dans des poubelles, et non dans l’environnement 2) Réduisez votre consommation d’eau afin de limiter son traitement.

Read this page in: Anglais