Avons-nous de l’eau potable au Bénin ?

02 septembre 2015 – par Mélaine Awassi

Du jogging me ferait vraiment du bien…
Cela m’aiderait à faire un peu d’exercice physique.
Ça y est, je m’y lance !
Je cours, je cours et je cours.
J’ai  soif…
J’ai une pressante envie de me désaltérer.
Ouf ! De l’eau, de l’eau.

Voilà une situation qui me pousse à assouvir ma soif. De l’eau on en a besoin pour notre santé, notre hygiène corporelle, vestimentaire et bien plus encore. Mais l’accès à l’eau potable au Bénin reste rare pour certaines populations.

Comment avons-nous de l’eau potable au Bénin ?

L’eau en milieu urbain

Eau Bénin 1
Dans les villes du Bénin, c’est la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB), une société publique, qui fournit l’eau potable. Mais de quelle manière la fournit-elle ?

La SONEB utilise dans certaines villes l’eau souterraine, comme à Cotonou, ou en provenance d’une retenue d’eau, comme à Djougou.

Après avoir pompé l’eau, la SONEB la traite en de nombreuses étapes, avec des produits chimiques, avant de la distribuer aux domiciles de la population urbaine par des canalisations.

Youpiiiie ! De l’eau potable existe. Je la veux bien chez moi pour mes différents besoins.

 

Pour disposer de l’eau de la SONEB, il faut d’abord être un abonné de cette société et payer  mensuellement sa consommation d’eau. Le tarif du mètre cube selon la consommation totale sur 30 jours se présente comme suit :

  • Consommation inférieure ou égale à 5m3

– Tranche n°1 de 0 à 5m3 : 198 FCFA (0,45 CAD) / m3, avec exonération de TVA.

  • Consommation supérieure à 5m3

– Tranche n°2 : de 0 à 50 m3 : 453 FCFA (1,02 CAD) / m3, assujetti à la TVA de 18%.

– Tranche n°3 : supérieure à 50 m3 : 658 FCFA (1,48 CAD) / m3, assujetti à la TVA de 18%.

 

Bénin eau 2Je n’ai pas les moyens financiers de payer un abonnement à la SONEB. Je vais donc faire comme ceux qui ne se sont pas abonnés mais utilisent l’eau potable de la SONEB.

Ceux-là vont acheter l’eau chez des particuliers qui revendent l’eau de la SONEB à des coûts non négligeables. Le prix de la bassine d’eau, d’une capacité d’environ 27 litres, est de 25 à 35 FCFA (0,06 à 0,08 CAD) selon la zone, ce qui revient à environ 3$ / m3.

Le problème est que les acheteurs ne couvrent pas la bassine et laissent ainsi l’eau à l’air libre en la transportant chez eux. Ce manque d’hygiène constitue une source de pollution de l’eau.

 

On peut aussi trouver dans les maisons des puits, dont l’eau est utilisée par certains uniquement pour des tâches domestiques alors que pour d’autres, elle sert à la fois à la consommation et aux tâches domestiques.

L’eau en milieu rural

Dans les campagnes du Bénin, c’est la Direction Générale de l’Eau (DG Eau), un autre service public, qui est responsable de la gestion de l’eau potable.

Ainsi, l’accès à l’eau potable peut être assurée de la sorte :

  • Ouvrage simple (puit ou forage) équipé d’une pompe
  • Poste d’eau autonome (PEA)
  • Adduction d’eau Villageoise (AEV).

Ces installations sont souvent offertes sous forme de dons ou construites par l’Etat béninois avec le soutien des partenaires au développement. Par contre, il existe des campagnes qui n’ont pas accès à ces installations d’eau potable et qui doivent s’approvisionner dans les rivières ou les marigots, dont la qualité est très médiocre.

Bénin eau 3

Que peux-tu faire pour aider cette population qui n’a pas accès à des sources d’eau potable ? Partage tes idées avec Ecoloodi, en nous écrivant un message.

Read this page in: Anglais